Vendredi 21 Février 2020 à 11h21

National

SOCIAL – Entretien professionnel

Le MEDEF a été alerté sur l’insécurité juridique et financière demeurant sur les entreprises du fait des obligations liées à l’entretien professionnel et à l’état des lieux récapitulatif du parcours professionnel à 6 ans. Les assouplissements obtenus par le MEDEF au sein de l’Ordonnance dite « Coquille » du 21 août 2019 ne suffisent pas à lever cette insécurité. Le MEDEF s’est donc, de nouveau, mobilisé sur ce point.

Le MEDEF a obtenu du Cabinet Travail les premières réponses suivantes :
• Chaque année, avant le 1er mars, l’employeur doit adresser à son OPCO la liste des salariés concernés par l’abondement « correctif » et le montant en euros attribué. Le Cabinet Travail annonce l’assouplissement suivant : l’employeur aura jusqu’au 31 décembre 2020 pour effectuer cet envoi à son OPCO. Ainsi, cet assouplissement permettra à l’entreprise de disposer d’un délai supplémentaire pour organiser l’état des lieux récapitulatif à 6 ans.
• Le Cabinet propose par ailleurs un Groupe de travail avec le MEDEF pour la réécriture des articles relatifs à l’entretien professionnel.

La DGEFP publiera très prochainement un questions/réponses sur l’entretien professionnel qui devrait permettre de clarifier certains points. Nous vous le communiquerons.

Accéder  au document présentant les dispositions législatives et règlementaires

À lire aussi